Liste des équipements vélo obligatoires et recommandés

Les équipements vélo obligatoires, facultatifs et interdits

Le vélo, çà ne s’oublie pas. Mais les équipements vélo parfois si. Ils sont pourtant importants pour la sécurité. C’est pourquoi nous avons donc choisi de traiter ce thème dès nos premiers articles. Pourquoi un tel choix ? La réponse est assez simple : la sécurité, la connaissance et l’accessibilité sont au cœur de notre mission.

Équipements vélo obligatoires des deux-roues pour tous les cyclistes

En haut de la liste des équipements vélo obligés, pour circuler sur la voirie, les pistes cyclables, les trottoirs autorisés, voici les attirails inévitables d’un point de vu sécuritaire et législatif.

Infographie des équipements vélo obligatoires en rouge et recommandés en bleu.
Copyright : Site gouvernemental de la sécurité routière.
  • Freins : Vous devez équiper votre vélo d’au moins deux freins fonctionnels, l’un à l’avant et l’autre à l’arrière. Ces freins doivent être en bon état de fonctionnement pour garantir votre capacité à ralentir et à arrêter votre vélo en toute sécurité.
  • Éclairage : Vous devez installer des catadioptres sur votre monture. Quésaco ? Il s’agit de réflecteurs de lumière de couleur orange, rouge et blanc. Vous verrez leurs emplacements obligatoires sur l’image ci-dessous. A savoir, sur les roues, pédales à l’arrière et à l’avant. Et lorsque vous circulez à vélo la nuit, à l’aube, au crépuscule ou lorsque la visibilité est insuffisante vous devez disposer d’un éclairage avant et arrière fonctionnel lorsque vous circulez à vélo la nuit, à l’aube, au crépuscule ou lorsque la visibilité est insuffisante. Votre feu avant doit être de couleur blanche ou jaune, et votre feu arrière de couleur rouge. Les feux doivent être visibles à une distance minimale de 150 mètres.
  • Pour continuer sur la visibilité, le gilet rétroréfléchissant est obligatoire pour circuler hors agglomérations.
  • Sonnette : Votre vélo doit être équipé d’une sonnette avec un timbre et un grelot. Ce grelot permet de signaler votre présence aux piétons et aux autres usagers de la route et doit pouvoir être entendu à 50 mètres.

Équipements obligatoires pour les cyclistes enfants

  • Casque : Les enfants de moins de 12 ans sont tenus de porter un casque à vélo, qu’ils soient conducteurs ou passagers. Nous vous conseillons vivement de choisir un casque certifié conforme aux normes de sécurité en vigueur.
  • Siège enfant : Il est obligatoire et doit être adapté pour transporter des bambins de moins de 5 ans.

Les équipements facultatifs des vélos mais fortement recommandés

Bien que non obligatoires, certains équipements suivants font généralement partie intégrante du vélo. D’autres accessoires sont fortement recommandés pour améliorer la sécurité du cycliste pour circuler en sécurité.

  • Antivol: son utilisation est recommandée pour sécuriser votre vélo. C’est important lorsque vous le laissez sans surveillance. Choisissez un antivol robuste et adapté pour réduire le risque de vol.
  • Béquille : Une béquille peut être utile pour stationner votre vélo de manière stable et pratique lorsque vous faites des arrêts rapides ou des pauses.
  • Garde-boue : L’installation de garde-boue sur votre vélo peut vous protéger contre les éclaboussures d’eau, de boue ou de saleté, en particulier par temps pluvieux.
  • Porte-bidon : Un porte-bidon peut être installé sur votre cadre. Cela permet de transporter facilement une bouteille d’eau ou une boisson pendant vos trajets.
Le feu alimenté par une dynamo ou la batterie du vélo électrique est un équipement facultatif mais fortement recommandé sur un vélo. Copyright Licence CCO 123RF

La suite des équipements vélo facultatifs

Maintenant, nous allons détailler les accessoires que porte le conducteur du vélo. Ils servent pour à sa sécurité en cas de chute, pour son confort, ou pour être bien vu dans l’espace publique.

  • Casque : Comme nous l’avons vu plus haut dans le cas particulier des cyclistes de moins de 12 ans. Bien qu’il ne soit pas obligatoire pour les adultes, il est fortement recommandé de porter un casque à vélo. Il assure une protection supplémentaire en cas de chute ou d’accident.
  • Gilet de haute visibilité : Il est conseillé de porter un gilet de haute visibilité lors de vos déplacements à vélo, notamment de nuit ou par mauvaise visibilité. Cela améliore votre visibilité auprès des autres usagers de la route.
  • Protections corporelles : Bien qu’elles ne soient pas obligatoires, porter des protections corporelles est recommandé. Des genouillères et des coudières, réduiront les risques de blessures en cas de chute. Les motards les utilisent. Un vélo s’il ne va pas à la même vitesse est tout de même dangereux.
  • Lunettes de protection : Les lunettes de protection peuvent protéger vos yeux des débris, de la poussière et des insectes pendant que vous roulez. Des lunettes de soleil ou de protection peuvent protéger vos yeux des débris, des insectes et des rayons UV.
  • Gants : Porter des gants de cyclisme peut offrir une meilleure adhérence sur le guidon, protéger vos mains en cas de chute et absorber les vibrations. Les gants rembourrés peuvent offrir un meilleur confort, une meilleure adhérence et protéger vos mains en cas de chute.
  • Brassard réfléchissant : Un brassard réfléchissant peut améliorer votre visibilité, en particulier lors des déplacements nocturnes.

Et enfin certains accessoires plus anecdotiques

Certains autres équipements sont facultatifs. Mais ils peuvent également être à considérer pour améliorer votre confort et votre sécurité lors de vos déplacements à vélo selon les conditions de circulation.

  • Rétroviseur : L’ajout d’un rétroviseur sur votre vélo peut améliorer votre visibilité et votre sécurité en vous permettant de surveiller le trafic derrière vous sans avoir à vous retourner.
  • Pédales automatiques : Les pédales automatiques permettent une meilleure connexion entre vos chaussures et les pédales, ce qui améliore l’efficacité de votre pédalage. Cependant, leur utilisation reste facultative et dépend des préférences individuelles.
  • Sacoche de secours: il est fortement recommandé au cycliste de trasnporter une sacoche ou un kit de premiers secours. Il comprenant des articles de base tels que des pansements, des désinfectants et des compresses pour faire face aux petites blessures éventuelles.
  • Klaxon électrique : Un klaxon électrique peut être utilisé pour se signaler. Ainsi votre présence de manière audible indique votre arrivée aux autres usagers de la route.

Nous détaillerons dans un autre article l’entretien que nécessite un vélo. C’est important pour pouvoir toujours rouler en toute sécurité. Que ce soit pour aller au travail, pour une sortie loisir sportif ou pour une simple ballade, la sécurité prime selon nous à BeVélo.

Voici un vélo équipé avec les principaux accessoires indispensable pour une sortie en toute sécurité.
Copyright 123RF licence CCO

Conseils de sécurité supplémentaires

Portez des vêtements de couleur vive ou des gilets réfléchissants pour améliorer votre visibilité.
Utilisez des signes manuels clairs pour indiquer vos intentions de virage ou de changement de voie.
Soyez attentif aux angles morts des véhicules motorisés. Et Evitez de vous placer dans ces zones.

Pour ma part, je pars du principe que je suis invisible à vélo pour les voitures. Je fais des gestes les plus francs possible et essaie d’accrocher le regard des conducteurs de véhicules qui pourraient m’ignorer. C’est souvent le cas car dans le cerveau d’un automobiliste, on a l’impression que le mot bicyclette n’existe pas.

Ce principe de base pour moi est issu de mon expérience quotidienne de la pratique du vélo.

En effet, nous cyclistes en France ne sommes pas encore aussi nombreux qu’au Danemark où Marc fait parti des 62% de la population qui pratique le vélo quotidiennement.

Autres équipements vélo facultatifs, ceux dédiés au transport d’enfants, de courses ou de matériel.

  • Siège enfant ou remorque : Lorsque vous transportez un enfant de moins de 5 ans, utiliser un siège enfant approprié est obligatoire. Fixez le solidement sur le vélo. Autre alternative, c’est la remorque spécialement conçue pour le transport d’enfants ou le vélo cargo. Ces équipements doivent répondre aux normes de sécurité en vigueur. Il est essentiel de respecter ces exigences légales et de suivre les recommandations de sécurité pour garantir la protection de tous les cyclistes, en particulier des enfants. Veillez à entretenir régulièrement vos équipements obligatoires, à vérifier leur bon fonctionnement et à les utiliser correctement. De plus, nous vous conseillons de se conformer aux règles de circulation, de signalisation et de conduite responsables lors de la pratique du vélo. Pour ma part, j’apprécie de pouvoir ajouter dans une remorque les colis d’outils de jardin. En effet, j’en livre à La Poste quotidiennement. Le porte-bagage n’est parfois pas suffisant. D’où un remorque d’occasion achetée via Le Bon Coin.
  • Porte-bagages ou sacoches : Si vous avez besoin de transporter des objets lors de vos trajets à vélo, l’installation d’un porte-bagages arrière ou de sacoches peut être pratique. Cela vous permet de transporter vos affaires de manière sécurisée et équilibrée.

Attention aux équipements interdits lors de l’usage du vélo

Certaines interdictions spécifiques concernent l’utilisation d’accessoires par les cyclistes en France. Voici quelques-unes de ces interdictions détaillées :

  • Les écouteurs et casques audio : Selon l’article R412-6-1 du Code de la route, les conducteurs de véhicules ne peuvent pas utiliser de dispositifs susceptibles d’émettre du son directement dans les oreilles (écouteurs, casques audio). Cette interdiction comprend également les oreillettes Bluetooth. Les contrevenants s’exposent à une amende forfaitaire de 135 euros.
  • Le téléphone portable tenu en main: les cyclistes ne peuvent pas utiliser un téléphone portable en tenant le guidon d’un vélo. Cela inclut l’envoi de messages textes, la consultation des applications ou la tenue d’appels téléphoniques sans l’utilisation d’un dispositif mains libres. Cette interdiction vise à prévenir les distractions potentielles. Et bien sûr à maintenir l’attention des cyclistes sur la conduite et la sécurité routière.

Ces interdictions concernant les accessoires ont pour objectif de garantir la sécurité des cyclistes et des autres usagers de la route. Il est important de respecter ces règles pour prévenir les accidents et maintenir une conduite responsable.

Les textes législatifs français qui énoncent les équipements vélo obligatoires pour les cyclistes et leurs montures

Le code de la Route : L’article R313-1 du Code de la Route stipule les équipements obligatoires pour les cyclistes en France, tels que les freins, l’éclairage, les catadioptres et le dispositif sonore. Il précise également les règles relatives aux équipements pour les cyclistes de moins de 12 ans.

Décret n° 2015-917 du 28 juillet 2015 relatif à l’éclairage des cycles et des véhicules qui les transporte. Ce décret fixe les normes et les exigences techniques pour les feux et dispositifs d’éclairage des cycles, notamment en ce qui concerne leur intensité lumineuse et leur visibilité.

Arrêté du 5 novembre 1992 relatif aux catadioptres : Cet arrêté définit les caractéristiques techniques des catadioptres. Il précise leur couleur, leur emplacement et leur visibilité, à respecter sur les cycles circulant sur la voie publique.

Nous tenterons de maintenir cette page des équipements vélo obligatoires, facultatifs et interdits à jour. Toute fois, les textes législatifs cités au dessus établissent les exigences obligatoires en matière d’équipements pour les cyclistes en France. Il est important de se référer à ces textes pour s’assurer de la conformité de son vélo aux normes en vigueur et pour éviter les éventuelles infractions.

Et vous, quels sont vos équipements vélo indispensables ?

A ce propos, avez-vous été contrôlé ou verbalisé à propos de ces équipements vélo ? S’agissait-il d’éléments de sécurité ou de protection ? Et lors d’un déplacement en tant que cyclotouriste ou lors de vos itinéraires quotidiens pour aller au travail ?

Si vous appréciez un équipement que nous aurions oublié, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire. Ceci afin de partager votre expérience avec nous tous. En fait, il y en a un que je n’ai pas listé. Il permet d’ajouter un tableau de bord au vélo… Vous voyez lequel ?

Lequel à votre avis ? Merci d’avance vos participations. Nous sommes impatients de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *